Question fréquentes sur les télescopes

Vous souhaitez vous lancer dans l’acquisition de votre premier télescope ou lunette astronomique ? Vous avez des questions ou des interrogations sur le modèle à choisir, les critères à étudier ou un accessoire dont vous ignore le fonctionnement ? Cette page FAQ vous apportera toutes les réponses aux questions que vous vous posez .

Quel type de télescope dois-je acheter ?

acheter un telescopeCe que vous voulez regarder dans le ciel va avoir une incidence directe sur l’appareil que vous allez choisir. Une lunette astronomique ; connue aussi sous le nom de réfracteur ; fonctionne par le biais de lentilles. Cet appareil permet d’observer la lune, mais aussi les étoiles et la nature, en plein jour.

On trouve ensuite les divers types de télescopes, qui concentrent la lumière avec un jeu de miroirs. On peut parler, dans un premier temps, des réflecteurs, que l’on reconnait à leur large tube. Ils sont parfaits pour débuter en astronomie, sans que cela coûte très cher à l’achat.

Le télescope de Newton, avec un diamètre d’ouverture de 130 ou 150mm vous permettra d’observer non seulement la lune et les planètes, mais aussi les nébuleuses, entre autres. Le télescope de Dobson, quant à lui, vous aidera à partir à la rencontre des galaxies présentant une faible intensité lumineuse.

Enfin, les télescopes catadioptriques qui présentent à la fois des miroirs et des lentilles : La combinaison des deux technologies en fait des appareils permettant de voir à la perfection les planètes.

La monture a-t-elle de l’importance ?

Si votre objectif est de regarder le ciel, de façon optimale, la réponse est clairement oui. La monture permet de stabiliser l’appareil d’observation pour suivre la trajectoire des objets célestes. Le choix de cette monture doit être fait en conscience, lors de l’achat. Il faut vous rappeler que si la monture que vous voulez acquérir est en plastique, elle ne présentera que peu de stabilité. Mieux vaut miser sur une monture lourde ; même si cela va avoir un impact sur le poids de votre télescope en cas de déplacement…Ainsi, on parle principalement de deux différentes montures.

La monture azimutale (une contraction des mots altitude et azimut, qui signifient, respectivement, de bas en haut et de gauche à droite). Cela explique parfaitement les orientations possibles de ces appareils.

Avec une monture équatoriale dont sont équipés bon nombre de télescopes de Newton, on fonctionne autrement : Un de ses axes s’aligne sur l’étoile Polaire et l’astronome actionne l’autre pour suivre l’objet de son observation.

A quoi servent les oculaires ?

Les oculaires servent à grossir ce que vous allez voir dans l’objectif. C’est donc un élément primordial de votre télescope ! Ce dernier est souvent livré avec un ou plusieurs oculaires, dont un de 1.25’’. Cette longueur focale permet de déterminer le grossissement que l’oculaire va pouvoir faire, ce chiffre étant inversement proportionnel. Un petit chiffre donne un grossissement important. Mieux vaut opter d’entrée pour un oculaire Plössl de 20mm de focale pour des observations de bonne qualité. Pas d’oculaire en plastique, mais en verre, pour ne pas être déçus par le spectacle !

Quelle est l’utilité de la petite lunette du télescope ?

Elle sert en quelque sorte de chercheur d’objets célestes, ou encore de viseur ! Pour être certain de bien voir, vous devrez procéder à son réglage : Le télescope et la lunette doivent être alignés. Pour ce faire, trouvez, de jour, un objet pour effectuer cette mise au point. Le chercheur est équipé de vis.

Ajustez-les, une à une pour que l’objet soit bien au centre du réticule. Une fois ce réglage effectué une bonne fois pour toute, vous serez sûrs d’avoir toujours les objets célestes en point de mire ; le chercheur présentant un champ de vision élargi par rapport au télescope, en lui-même.

Quels critères étudier avant d’acheter un télescope ?

télescopeComme tout produit que vous achetez, le télescope doit répondre à certains critères pour être certain d’avoir un matériel d’observation de qualité. Dans un premier temps, vous devez vous assurer de la qualité des lentilles ou des miroirs (si vous choisissez une lunette astronomique ou un télescope). On parle ici de taille d’ouverture, exprimée en millimètres. Plus l’ouverture est grande, plus elle permet de collecter de lumière. Ce que vous verrez dans l’oculaire sera donc plus net, plus brillant et de meilleure qualité.

Vous vous interrogez sur ce que signifie le petit « f » que vous voyez souvent quand on parle des télescopes ? Cela correspond à la focale. Un grand rapport focal (f/10) permet d’observer des objets brillants, comme les planètes mais restreint le champ de vision, alors qu’un rapport focal plus petit comme un f/5 permet l’observation des galaxies qui sont moins lumineuses.

Enfin, il est nécessaire de se concentrer sur la personne qui utilisera le télescope. est-ce un adulte, un enfant, un débutant, une personne confirmée ? Selon l’âge et le degré de connaissance de l’utilisateur, le choix se dirigera vers tel ou tel modèle. Pour les bambins de moins de 14 ans, vous pouvez trouver des télescopes pour enfant. Il s’agit en fait de lunettes astronomiques, simple à utiliser et à entretenir. Pour un adulte, n’hésitez pas à comparer les modèles que nous avons sélectionné et leurs prix.

Pourquoi les étoiles tremblent-elles quand on regarde au télescope ?

Les raisons pouvant expliquer ces tremblements sont diverses. En intérieur, l’air chaud des maisons peut avoir une incidence sur la qualité d’image. En extérieur, le vent peut en être la cause ou la façon dont l’appareil d’observation est installé. Pour une visibilité optimale, mettez votre télescope à l’endroit d’observation, une heure avant de commencer à regarder. Cela permettra de réduire les courants d’air.

Un GoTo est-il utile sur un télescope ?

Un GoTo, que l’on peut traduire par « aller vers », sert donc de guide pour suivre un objet céleste, de façon automatique. On peut aisément comprendre l’aspect pratique de ce système. Pourtant, nous le déconseillons aux astronomes amateurs. Outre le coût relativement élevé de cet accessoire, il ne permet pas à l’amateur de réellement comprendre le fonctionnement de son appareil d’observation et de le maîtriser. Et c’est un des plaisirs de l’astronome que de pouvoir faire des progrès et de voir plus loin !

Et les jumelles dans tout ça ?

jumellesSi vous voulez avoir une première approche de l’observation du ciel et de la nature, vous pouvez bien entendu miser sur les jumelles d’astronomie ! Outre qu’elles vous aideront à apprendre comment faire une mise au point, elles vous permettront de voir de nombreuses choses, comme les cratères de la lune ou encore les satellites de Jupiter ! Cela est rendu possible par le grossissement qu’elles présentent, en fonction des modèles.

Ainsi, si vous achetez des jumelles 10×50, vous devez comprendre ces chiffres de la façon suivante : Le premier chiffre identifie le nombre de fois que l’image sera grossie (10 fois) et le chiffre 50 exprime en millimètres le diamètre d’ouverture des jumelles, comme pour une lunette astronomique ou un télescope. Des jumelles comme celles données dans cet exemple vous permettrait de voir de nombreuses nébuleuses (celle du Cygne, d’Orion), mais aussi des amas comme les Pléiades ou encore la Galaxie d’Andromède.

Laissez une note